Témoignage de Sandra Rondeaux sortie en 2003
Bonjour,
Je m’appelle Sandra Rondeaux, je suis sortie en 2003.  J’avais choisi l’option dessin de construction.
Sortant d’une petite école de Natoye, je voulais suivre mes études secondaires dans un cadre aussi verdoyant.
C’est donc tout naturellement que j’ai choisi Saint-Joseph.
Je garde de bons souvenirs de mes études malgré que cela  a été un peu compliqué pour moi en raison d’un problème de santé, j’étais épileptique.  Cette maladie invisible est très invalidante et difficile à comprendre par les personnes qui nous entourent. J’ai eu la chance d’avoir des  professeurs qui m’ont beaucoup soutenue, ils étaient très à l’écoute et prévoyant.  J’aurais quelque chose à dire sur chacun d’entre eux car sans leur aide, je n’aurais pas pu faire ma dernière année mais ça va être trop long.   Ma rhéto a été faite en 2 ans. Une année, j’ai travaillé ma qualification et l’année suivante, j’ai travaillé les cours.
Après Saint-Jo ,  mon épilepsie est devenue réfractaire ,  j’ai donc dû abandonner l’idée de faire des études . Trouver un emploi était une meilleure idée, j’ai travaillé dans la vente et dans la restauration.
J’ai eu la chance de connaître la maternité, j’ai donc choisi un emploi qui me permettait d’être plus présente à la maison. Je suis aide-ménagère. Certes, ce n’est pas le travail dont je rêvais, mais j’aime ce que je fais. J’ai la chance d’avoir des clients qui se rendent compte que ma présence est importante pour eux.  Je leur permets de profiter de leur famille quand ils rentrent chez eux.

Je suis veuve et l’heureuse maman de 2 enfants, Lydie 12 ans et Nathan 9 ans.  Concernant l’épilepsie, j’ai subi une amygdalo-hippocampectomie il y a 4 ans et je mène enfin une vie normale.
Saint-Joseph est toujours bien présent dans ma vie car ma fille y fait son entrée en septembre et je suis sûre que tout va bien se passer.
Je retiens de mon passage à St-Jo, un enseignement de qualité ; des professeurs, éducateurs à l’écoute des élèves ; de superbes moments d’amitié et énormément d’anecdotes sur mes professeurs…

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *