Témoignage de Lorine Pesesse et Camille Desbuleux sorties en 2013.
Après avoir entamé nos études dans l’enseignement général de Saint Joseph, respectivement en option économie et latin, nous nous sommes toutes deux dirigées vers l’option infographie de l’enseignement technique, pour clôturer notre dernier cycle de secondaire.
Nous nous sommes alors retrouvées ensemble dans une classe conviviale où travail et amusement s’accordaient parfaitement. Nous gardons en tête les liens particuliers entre élèves et professeurs, l’écoute et la présence de ces derniers, qui nous permettaient d’avancer et d’évoluer dans notre apprentissage.
Des cours créatifs et techniques donnés par monsieur Puits et Monsieur Di Stefano (alias « Boulanger « et « Kooka ») qui nous poussaient sans cesse à dépasser nos limites et à nous perfectionner. Monsieur Joisson et madame Sybille nous ont permis d’affiner nos traits grâce à leur ligne artistique et à leur originalité dans les projets.
Sans oublier les histoires inoubliables et interminables de Monsieur Donnay, durant les cours de français, qui nous rendent désormais très nostalgiques.

Merci à tous ces professeurs nous ont permis d’aller chercher le meilleur de nos ressources en nous-mêmes. C’est pourquoi à l’heure actuelle, nous gardons toujours de bons contacts avec ces professeurs et leur rendons visite régulièrement dans nos anciens locaux.

Ces deux années dans l’enseignement technique de Saint Joseph restent nos plus beaux souvenirs scolaires, tant pour l’ambiance que pour le travail accompli.Par la suite, Lorine a poursuivi ses études à Saint-Luc Liège, en « bachelier en arts plastiques visuels et de l’espace » qu’elle a terminées avec distinction. Elle a été engagée après cela dans une agence de Digitalisation à Liège durant deux ans et projette désormais de reprendre une formation CAP afin de pouvoir transmettre à son tour ses connaissances.

Elle a justement, depuis 4 ans rejoint l’équipe du Jury de qualification d’infographie de Saint Joseph, au côté de ses anciens professeurs.Après avoir débuté des études dans la communication, Camille a finalement entrepris des études de kinésithérapie à Libramont.Nous attendons avec impatience les 175 ans de Saint-Jo afin de retrouver nos anciens amis et nous remémorer souvenirs et anecdotes.

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *