Témoignage de Pierre-Jean Posset sorti en 1981 de la section dessin de construction
Directeur du contrôle de gestion construction chez Thomas & Piron
Bons souvenirs de St Joseph
Tout a commencé en primaire, grâce à mon voisin Jules, je m’intéressais à la construction … Je voulais être maçon. Je suis entré à l’Institut St Joseph en 1975.  Et je voulais toujours être maçon…
Puis la 1ère rénové… le latin, le néerlandais, les maths… tout cela était bien difficile pour moi… Ce n’était pas concluant, on m’a donc proposé de m’orienter en technique…
Le concret de la 2ème  me motivait déjà bien plus. En 3ème dans la classe de Mr Guiot, j’ai 2 grands souvenirs. Le premier souvenir, c’était les vacances de Pâques à Cognes. Et le deuxième est un souvenir abominable, celui du cours et du prof de math. Mais je touchais enfin réellement la construction!
En 4ème la rigueur et l’écriture de Mr Job, me laissait penser que les mathématiques devaient servir à quelque chose!
En 5ème nous étions 3 en option construction! Pascal,  Jean-François et moi-même. L’arrivée de Mr Godfriaux comme professeur de math nous a alors motivé de façon impressionnante… Il ne parlait pas de l’allure de la fonction mais de sa gueule! Il se pendait au câble qui tenait les tentures devant le tableau, nous a fait visiter des chantiers, là c’était du concret nous sentions les choses. Les dérivées, les intégrales, nous savions enfin à quoi cela servait dans le monde de la construction. En 6ème, il nous fait découvrir l’ISIC Mons, je l’entends encore dire en regardant la grand place, « et dire que je l’ai traversée la floche à l’air! » . Mr Godfriaux fut vraiment le déclencheur de ma décision de devenir ingénieur industriel en construction, mais rien à voir avec sa phrase !
A Mons les cours de math étaient très difficiles pour  Pascal Delahaut et moi , nous passions 2h pour comprendre un cours d’une heure … On a ramé… Mais on a réussi car nous savions que grâce aux cours de l’ISJ, nous serions à l’aise après pour les candidatures… et ce fût vrai ! La formation que nous avions reçue à Ciney était très proche de ce que nous apprenions à Mons!
Après Mons, j’ai obtenu à l’IAG Louvain La Neuve le diplôme en administration et gestion des entreprises.
Une fois mon service militaire terminé, j’ai commencé ma carrière à St Joseph comme remplaçant du professeur de mécanique/électricité. 3 mois où j’ai pu côtoyer mes anciens professeurs, devenus collègues mais aussi un bon nombre d’élèves motivés …et d’autres beaucoup moins.
Ensuite j’ai intégré une société de construction clef sur porte flamande où pendant 2 ans j’ai vu ce qu’il ne fallait surtout pas faire pour construire de la qualité.
En 1989, la société Thomas et Piron à Our Paliseul, m’accueillait pour développer avec Bernard Piron le premier logiciel d’achat de la société. J’ai exercé ensuite la fonction d’acheteur, de responsable des techniques spéciales,  contrôleur de gestion achat et logistique, directeur du site de Our, et enfin directeur du contrôle de gestion construction fonction que j’exerce actuellement. J’ai connu de très près l’évolution fulgurante de Thomas et Piron sur le marché de la construction. Je ressens une très grande satisfaction d’avoir pu y contribuer. Cela m’a permis d’acquérir une solide expérience. La polyvalence des fonctions, la connaissance de plusieurs métiers différents, la précision, l’organisation, la réactivité, l’environnement de travail (en pleine campagne) m’ont toujours satisfait. Cela correspond également très bien à ce que j’ai vécu et ressenti à L’ISJ!
St Joseph, reste un grand souvenir, mes 2 enfants Romain et Clémence ont également suivi toute leurs humanités à l’institut St Joseph … C’est une une école où grandir, apprendre, rencontrer ces amis pour la vie sont des choses que nous avons vécus tous les 3 à des époques différentes… Le plus beau souvenir de leur passage … : l’Eurodysée ! Ce fût une expérience de vie exceptionnelle!

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *