Virzi Aline

Témoignage d’Aline Virzi sortie en 2001.
Aline Virzi, graduée en ressources humaines de l’HENALLUX, est la directrice des Ressources Humaines pour la société La Petite Merveille à Durbuy qui gère notamment Adventure Valley Durbuy.
J’ai passé toutes mes années de scolarité à St Jo, de l’enseignement maternel à la fin du secondaire. De l’enseignement fondamental, je retiens les amitiés qui durent toujours aujourd’hui avec Aurélie Tillieux, Nicolas Massinon ou Martin Delvaux. Ou aussi les classes de ski avec Messieurs Robinet et Tilmant.
Dans le secondaire, je me rappelle spontanément de la qualité pédagogique des cours d’économie donnés par Monsieur Rondiat, l’actuel directeur de l’EG. Il faisait constamment des liens entre théorie et pratique et savait donner le goût d’une matière parfois aride comme la comptabilité. J’ai d’ailleurs continué l’option sciences économiques jusqu’en dernière année. J’ai beaucoup appris de mon rôle de représentante des élèves au sein du conseil de participation de l’institut. J’observais chacun avec sa casquette et son rôle. C’est encore ce que je fais aujourd’hui dans les discussions avec les cadres ou les ouvriers et employés de l’entreprise pour laquelle je travaille. Il est question d’écouter l’autre et d’arriver à des compromis.
Après mes études à ce qui s’appelait alors l’HENAC dans le secteur des ressources humaines – j’y reviendrai- j’ai travaillé pour Adecco, une société d’intérim, tout d’abord comme consultante en recrutement, puis comme commerciale et puis comme responsable d’une agence. C’est d’ailleurs en ayant des contacts avec La Petite Merveille, la société de Bart Maerten, que j’ai été contactée pour savoir si j’étais intéressée par une nouvelle aventure…. Et le mot Aventure n’est pas trop fort, car en 2016, La Petite Merveille dirigée par Bart Maerten et Durbuy Aventures, la société de Monsieur Charlier, étaient appelées à fusionner en une seule société dont l’investisseur principal se nommait Marc Coucke.
Aujourd’hui, je suis la directrice des Ressources Humaines de la Petite Merveille, le nom générique de l’ensemble. Je suis responsable de l’engagement des employés, des ouvriers, des moniteurs et du personnel saisonnier, ainsi que de leurs dossiers de salaires et de leur évaluation, en soutien des managers. En tout, ce sont 200 personnes fixes et 80 intérimaires en saison.
Le groupe La Petite Merveille, ce sont un hôtel-restaurant Le Sanglier des Ardennes, Adventure Valley, ç-à-d un parc sports/nature, du vélo, de l’Accro-Branches, un parcours faune-flore, des sauts extrêmes, deux golfes ( Durbuy et Méan), Durbuy Shopping, un petit train, un camp pour écoles – complet pour les classes vertes d’années en années- ou en été un internat pour des stages d’immersion linguistique ou de kayak…. Nos clients ne sont pas que des entreprises en team building. Nous avons beaucoup de familles. La société marche bien car nous sommes passés de 60 à 200 employés en 3 ans. Elle est appelée à se développer encore. Par exemple, Le Sanglier des Ardennes va passer à 96 chambres au printemps prochain. Et les critiques et craintes de certains Durbuysiens du début s’estompent, car ils voient l’essor de leur ville.
J’aime beaucoup ce job exigeant mais varié. Il y a des challenges tous les jours, on est en perpétuel mouvement. Il faut trouver des solutions aux problèmes. En plus de mon job de DRH, je suis aussi porte-parole pour la partie francophone de la société, dont le CEO est Bart Maerten et l’investisseur Marc Coucke. On me demande parfois comment est l’homme Marc Coucke dans la vie de tous les jours. Eh bien, il est comme l’image qu’on en a : généreux, gentil, doté d’une intelligence pratique. Il fait ce qu’il dit et dit ce qu’il fait. Il inspire ses collaborateurs. Ce qu’il fait, il le fait à fond.
Parfois, je me retourne vers le passé et je retiens que si je me suis tournée vers les Ressources Humaines dans une société d’intérim, c’est parce que j’avais une amie qui travaillait dans ce secteur et qui m’avait bien renseignée. Alors, vous les jeunes, sachez aller dans des salons pour étudiants à la recherche de témoignages de professionnels et allez voir sur le terrain….

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *