Dumortier André

Témoignage André Dumortier sorti en 1976 électromécanique           
C’est en juin 1970 que je termine mon école primaire à Leignon. A l’époque, il est de bon ton de faire des modernes. Pour ma part, cela ne m’attirait pas et je souhaitais faire des études techniques. Merci à mes parents d’avoir respecter mon choix.
Septembre 1970, entrée à Saint-Joseph pour commencer la 1e A3 avec comme titulaire Monsieur Yves Clabots.
3 années A3 avec le souvenir de quelques professeurs notamment Mr. Michel Laloux en math, Mr. Jules Leroux en électricité avec sa traditionnelle phrase : qu’avons-nous préparé pour ces messieurs ? Une interro bien entendu !!
Suivent 3 années A2 en électromécanique avec comme souvenir plus marquant, le professeur de math et son tableau toujours impeccable, Mr. Daniel Job.
Autre souvenir de 2e A2 je crois, une retraite à vélos à Maredsous, avec le Père Jean. Le soir du deuxième jour, quartier libre jusque 9h et une soirée bien arrosée à Maredret.
Juin 1976, je termine les examens de 3e A2 et je décroche mon diplôme A2 électromécanicien.
Il fait vraiment très chaud mais pour pouvoir commencer directement des études d’ingénieur industriel, il faut suivre des cours préparatoires en math et en physique et passer un examen d’entrée. Septembre 76, examen réussi et début des 4 années d’études à l’ ISCH à Mons pour devenir en juin 1980 Ingénieur Industriel électromécanicien.
Durant toutes ces années d’étude, c’est le travail à la ferme familiale qui occupe nos temps libres et bien entendu, les bals du samedi soir.
En novembre 1980, 10 mois de Service militaire aux « premiers Chasseurs Ardennais » à Marche en Famenne, comme fusilier d’assaut.
De 1981 à 1985, Professeur de cours technique à Saint-Joseph
De 1985 à 2001, Ingénieur de vente chez Belgian Valve and Fitting.
J’ai donc sillonné la Wallonie et le Grand-Duché de Luxembourg durant quelques années et usé quelques voitures.
De 2001 à 2007, Ingénieur projet chez ETECH (Réalisation de tuyauteries inox pour le milieu pharmaceutique ; dans les usines de production.)
En 2007, je m’associe avec 2 collègues et nous créons notre propre société
VDM Process active dans le même corps business.
En 2018, je sors du capital de la société mais je continue à travailler comme consultant indépendant pour VDM Process.
 Au niveau familial, je me suis marié en 1982 avec mon épouse Anita, nous avons eu 3 fils et maintenant nous avons 5 petits enfants.
Durant mon temps libre et ce durant plusieurs années, j’ai aidé mes enfants pour la rénovation d’un appartement, d’une maison ainsi que pour la construction d’une maison à ossature bois.
Actuellement, durant mon temps libre, je pratique un peu de marche avec mon épouse et la course à pieds, en amateur.
Le bricolage et les petits enfants occupent également une bonne partie de mon temps libre.
De mon passage à Saint-Joseph, je reteindrai la camaraderie, l’esprit de groupe et
L’amour du travail bien fait.

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *