François Romain

Témoignage de Romain François sorti en 2008.
En 2008, je suis sorti avec plein d’ambitions de la 6ème technique de transition option électromécanique.
Aujourd’hui plus de dix ans ont déjà passé. Et malgré tout ce temps, mes souvenirs sont restés intacts.
Cette réunion d’anciens élèves me permet de remonter plusieurs années en arrière et de poser ces souvenirs par écrit.
Tout d’abord, je me souviens que nous étions largement encadrés par les yeux vigilants des éducateurs, des professeurs et de la direction. Je me souviens que nous avons souvent été recadrés mais toujours dans un cadre de bienveillance.
Ensuite, je garde un très bon souvenir des disciplines enseignées par les professeurs, je pense notamment aux cours d’option : électricité, mécanique, et bien d’autres. J’ai eu la chance de faire partie de la classe qui a réouvert l’option 5 et 6ème technique de transition de l’institut. Cette option m’a apporté de larges et belles opportunités. Le niveau de ces cours techniques poussés m’a copieusement aidé dans mes études d’ingénieur. Il faut dire que j’appréciais particulièrement nos cours d’option et les professeurs qui les dispensaient. Je pense que ce que j’ai essentiellement appris dans cette option est la nécessité de me maintenir à la pointe de la technologie à tout moment. Pour ce faire, nous disposions d’équipements de laboratoire mis régulièrement à jour.
Et enfin, ces années en secondaire étaient également pour moi un temps de douce insouciance surmonté de quelques moments de doutes, de stress, lors des périodes d’examens. Moments rapidement oubliés dans les cours de récréations ou lors des sorties extra-scolaires. La classe dans laquelle j’ai évolué pendant toutes ces années m’a réellement marqué. Entre nous, nous avons développé un climat de travail convivial et un grand esprit de cohésion. Ces deux valeurs restent aujourd’hui deux conditions essentielles de travail pour moi. Mes recherches d’emploi ont d’ailleurs souvent été dictées en partie par elles.
Quand je regarde en arrière, je perçois l’énorme « bon en avant » que j’ai réalisé depuis ma sortie de l’école. Je me rends compte que les valeurs inculquées par l’école et par mes condisciples m’ont vraiment orienté dans mon avenir. Je pense donc que rien n’aurait été pareil sans mon passage au sein de cette école.
On n’a que trop rarement l’opportunité d’écrire quelques mots, c’est pourquoi il me parait essentiel de finir en écrivant tout simplement « merci ».

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *