Kartheuser Eloïse

Interview d’Eloïse Kartheuser sortie en 2012.
Eloïse, en quelle année es-tu sortie de Saint-Joseph ?
Après mes 6 années de secondaire, je suis sortie de Saint-Joseph en juin 2012.
Quels sont tes meilleurs souvenirs de ton passage à l’école ? As-tu une anecdote à raconter ?
Je pense que je ne pourrai jamais oublier les échanges Eurodyssée, le voyage et le spectacle Latin, et bien évidemment ma classe d’immersion ainsi que les nombreux échanges linguistiques que nous avons eu l’occasion de vivre. Et puis surtout ma bande de potes, qui est toujours la même d’ailleurs et qui le restera éternellement, je pense !
Une anecdote ? Aussi dingue que cela puisse paraitre, sauf peut-être pour ceux qui me connaissent, depuis ma première secondaire à Saint-Jo, je n’ai pas pris un centimètre, et du « haut » de mes 25 ans, je fais toujours 1m53 et demi ! 😀
Durant ces années as-tu pratiqué un sport ?
À part le fameux test BIP de Saint-Joseph ? 😀 Non, je blague bien sûr ! J’ai fait durant de nombreuses années de la gym à la Royale Vaillante Saint-Georges, j’ai également fait de la danse moderne et du kickboxing entre amies et puis du Fitness en mode mère et fille !
Quelles étaient tes activités à Ciney ?
Les mouvements de jeunesse, bien évidemment ! 😀
Après 7 ans en tant qu’animée, j’ai été animatrice pendant 4 ans, 3 ans aux Guides et 1 an aux Horizons, et ensuite nous avons mené un projet Routiers sur 2 ans.
L’aventure est à présent terminée, mais je la revivrais bien !
J’ai également fait de la musique, de la guitare et du piano à la Maison des Jeunes, où j’ai également eu l’occasion de participer aux cours d’ensemble, une super expérience pour faire de la musique en groupe.
À ta sortie, quelle formation as-tu suivie ? Où ? Comment peux-tu qualifier tes études ?
Après Saint-Joseph, j’ai fait des études d’architecture d’intérieur à Saint-Luc à Liège. Après 3 années de bac, j’ai réalisé un master en patrimoine. Tout au long de ces 5 années, j’ai été super investie dans tout ce que je faisais, même si je ne sais pas si j’imagine ma vie en tant qu’architecte d’intérieur. Ce fut des études passionnantes, mais très énergivores 😀 Comme beaucoup d’autres, je pense.
Où travailles-tu maintenant ? Est-ce passionnant ? Peux-tu expliquer en quoi consiste ton travail ? Est-ce un travail qui demande beaucoup d’investissement ?
Après mes 5 années d’étude à Liège, je suis arrivée à Bruxelles. J’ai d’abord travaillé, pendant presque qu’un an, en tant qu’architecte d’intérieur et responsable communication dans un bureau d’architectes et d’ingénieurs architectes à Uccle.
Ensuite, j’ai eu l’opportunité d’intégrer urban.brussels (Bruxelles Urbanisme et Patrimoine) et j’ai saisi ma chance. Cela fait donc quelques mois que j’y travaille en tant que chargée de communication.
Je ne suis donc plus architecte d’intérieur actuellement, mais j’apprends d’autres choses, toujours dans les secteurs de l’architecture, du patrimoine, et de l’urbanisme, et c’est tout aussi intéressant. Cela montre qu’il est possible de choisir plusieurs voies, même après des études assez spécifiques ! De plus, je vais pouvoir mettre à profit mes années d’immersion ici à la capitale !
Où habites-tu ? Nous pouvons supposer que votre appartement est très bien arrangé avec des décorations bien réfléchies …
Actuellement, je vis dans le centre de Bruxelles avec mon copain et c’est vrai que nous apprécions notre appartement, surtout pour son charme de maisons bruxelloises aux hauts plafonds. Ce que nous préférons c’est d’avoir pu créer un petit nid douillet avec presque que du seconde main !
As-tu gardé contact avec les élèves de ta promotion ?
Bien évidemment, avec notre bande d’amis nous nous revoyons très très fréquemment, quel plaisir ! Je pense que cela serait chouette aussi d’organiser un jour des retrouvailles avec un plus grand nombre !
Veux-tu nous parler d’une de tes passions ?
Je pense qu’une de mes passions principales reste la cuisine et plus particulièrement la pâtisserie ! Après mon TFE sur l’utilisation sucrée-salée du chocolat en rhéto, j’ai enchainé avec des projets gourmands durant mes années à Liège pour finir mon projet de fin d’études en réalisant une chocolaterie. Qui sait, peut-être qu’un jour je pourrai concrétiser ce projet …
As-tu un petit conseil à donner aux élèves actuels de Saint-Joseph ?
De profiter au maximum de tout ce que Saint-Joseph nous permet de vivre : voyages, échanges, activités … C’est enrichissant, cela tisse des liens et cela crée des souvenirs inoubliables pour tout un chacun.
Merci beaucoup pour ton témoignage
Merci à vous également et merci pour ces années passées à Saint-Joseph

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *