Pierson Roger

JOUR J-127 : Témoignage de Roger Pierson sorti en 1958.
Roger Pierson, un Cinacien connu, actif depuis longtemps au service de l’enseignement catholique et de la paroisse de Ciney. Je peux dire que les Frères des Ecoles Chrétiennes ont orienté ma vie puisque j’ai suivi leur enseignement durant 15 années et ensuite, je suis resté en contact régulier avec l’Institut St-Joseph. Né en 1940, je suis entré en 1ère primaire en 1946 dans les anciens bâtiments de la rue Courtejoie et j’ai terminé les Humanités Modernes Scientifiques A en juin 1958 dans le premier site construit dans le parc Boseret.
J’ai ensuite obtenu en juin 1961 mon diplôme d’ingénieur technicien à l’IRAM, école dirigée par les Frères de Saint-Luc à Mons. C’est là que j’ai fait la connaissance de René Mignolet qui m’y précédait d’un an. Une fois nommé Directeur de l’Ecole technique de Saint Joseph, René m’a invité à faire partie du jury de qualification. Une chose appelant l’autre, j’ai été sollicité pour entrer comme administrateur au PO de St-Joseph dans un premier temps et ensuite du PO de l’Enseignement Secondaire Catholique Cinacien après fusion avec le PO de l’Institut de la Providence. J’ai présidé aussi l’Association Patrimoniale de l’Enseignement catholique cinacien.
Sur le plan professionnel, j’ai fait une carrière de 42 ans dans une entreprise namuroise spécialisée en matériel pour laboratoires scientifiques, médicaux et industriels. J’ai effectué plusieurs stages de formation aux E.U et au Royaume Uni et j’ai exercé successivement diverses fonctions de maîtrise qui m’ont obligé à de multiples remises en question. J’ai terminé ma carrière en 2005 comme Information System Manager après avoir participé activement à l’informatisation de la société.
Sur le plan personnel, je suis marié, père de deux enfants et grand-père de deux filles actuellement en secondaire à St Joseph. Mon hobby étant le chant choral, je suis actuellement Président de la Royale Union Chorale Cinacienne, chorale paroissiale. En côtoyant le clergé, il m’a été demandé en 1988 de faire partie du Conseil de Fabrique et les circonstances m’ont fait accepter la charge de Trésorier qui n’est pas une sinécure ! Le sinistre de la Collégiale en 2010 m’a fait apparaître quelques fois à la télévision mais surtout m’a occasionné une charge importante de travail surtout durant la phase active des travaux de restauration mais ma tâche n’est pas encore terminée suite à diverses maladies de jeunesse des systèmes installés, notamment le chauffage et les alarmes. Un autre hobby est l’intérêt que je porte à l’histoire de Ciney et spécialement à celle de la Collégiale. Je fais partie du Cercle Historique de Ciney. Sur le plan associatif, je suis membre du Probus Club Ciney qui s’adresse aux dirigeants retraités.

Leave a Reply +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *